Sans titre

 

Août… c’est le moment où les taupins de prépas découvrent dans quelles écoles d’ingénieur ils sont acceptés. Pour les chanceux qui intégreront l’Ecole Centrale de Lyon, il est possible (et recommandé ^^) d’intégrer le double cursus ingénieur-architecte !  « Ça a l’air génial mais en quoi ça consiste ? », vous demandez-vous ? Alors sans tarder veuillez lire cette petite FAQ que je vous ai préparée ! Pour plus de détails, notamment sur la procédure d’inscription, consultez http://www.ec-lyon.fr/84826854/0/fiche___pagelibre/&RH=1190895620144

 

En quoi consiste le double cursus ingénieur-architecte (DC) ?

Le double cursus ingénieur-architecte à Centrale Lyon (ainsi qu’à l’INSA Lyon et à l’ENTPE) consiste à mener en parallèle votre formation d’ingénieur centralien généraliste et des études d’architecture à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon (ENSAL). Durant les trois années de formation à Centrale, vous aurez en plus des cours d’archi adaptés pour les ingénieurs à l’ENSAL. A l’issue de la troisième année, vous serez diplômé à Centrale et recevrez le Diplôme d’Etude en Architecture à l’ENSAL. Ce diplôme ayant grade de licence vous permettra d’intégrer l’ENSAL à temps plein (et même une autre école d’archi française si vous le souhaitez), en vue d’obtenir en cinquième année le Diplôme d’Etat d’Architecte ayant grade de master. Finalement, vous aurez donc deux diplômes indépendants, vous permettant d’exercer à la fois comme architecte et comme ingénieur.

De manière analogue, il existe aussi un double-cursus pour les architectes qui souhaitent devenir ingénieurs centraliens. En 2011-2012, ils sont ainsi 6 à nous rejoindre à Centrale. Bienvenue à eux !

L’intérêt de cette double formation est évident : elle vous offre plus de choix professionnels, elle correspond à votre double culture, elle constitue un atout sur votre CV pour les entreprises… Je vous invite à consulter les nombreux témoignages d’élèves du DC sur le blog pour en savoir plus.

 

Comment intégrer le DC ?

Compte tenu du nombre de places limitées à l’ENSAL (30 pour les trois écoles d’ingénieurs) et du grand nombre de postulants, l’ENSAL a mis en place une présélection qui permet aux élèves, avant de s’engager, de comprendre en quoi consiste la formation d’architecte à l’ENSAL, et aux professeurs d’identifier les élèves les plus à mêmes de suivre cette formation. Vous l’avez compris, il s’agit d’un concours (vous qui croyiez en avoir fini avec ça !...) organisé en quatre tours :

1er tour (travail personnel durant le mois d’août) : sujet de réflexion en écho avec l’article premier de la loi 77-2 du 3 janvier 1977 modifiée sur l’architecture sur le sujet  « Conscientiser l’art du macramé (77-2) »

2nd tour (semaine de prérentrée) :

-          Expression lyrique sur le sujet « Etre en un lieu »

-          Vision dans l’espace et géométrie

3e tour (mois de septembre) :  

-          Conception du projet architectural : « l’architecture : entre raison sociale et culture professionnelle »

-          Dessin d’observation

4e tour (début octobre) : entretien individuel devant un jury (3 jurés)

Je n’ai fait ici que résumer les modalités de la présélection, détaillées sur le site de Centrale. Comme vous le voyez, le programme de la présélection est dense et c’est pourquoi celle-ci commence avant la rentrée normale des étudiants à Centrale : le 29 août 2011, en même temps que celle des étrangers. Vous serez donc loin d’être seuls, d’autant que nous serons là pour vous accueillir ! Je vous assure que vous ne regretterez pas cette semaine de vacances en moins, surtout que vous expédierez tout ce qui est formalités administratives beaucoup plus vite que vos camarades français…

 

Faut-il des qualités particulières pour intégrer le DC ?

J’imagine qu’en voyant un programme aussi dense et surtout en voyant le sujet du 1er tour, vous êtes pris de vertige (voire complètement refroidi…). Rassurez-vous, c’est exactement l’effet voulu par les concepteurs de la présélection. En effet, la première qualité qui sera testée c’est votre motivation. Il ne faut donc pas se décourager et ne pas hésiter à se lancer dans la présélection : vous n’avez rien à perdre.

Le DC a été créé spécialement pour des élèves avec un profil ingénieur : il ne requiert donc aucune connaissance préalable en architecture. Il est donc inutile de chercher à se préparer à la théorie à travers des livres (il y a de fortes chances que vous soyez à côté de la plaque de toute façon !). Quant aux cours de dessin, ils s’adressent à des débutants donc il n’y a rien à craindre, même s’il est sûr qu’avoir déjà pratiqué est un avantage.

Par contre, il est attendu que vous soyez capable de vous adapter à des manières de travailler très différentes de celles dont vous avez l’habitude. N’attendez pas que les profs vous disent que votre travail est juste ou faux. En archi, la notion de juste/faux (de même que celle de beau/laid…) n’a pas de sens, car il y a toujours plusieurs réponses possibles. De même, ne vous bornez pas dans votre créativité de peur de ne pas respecter les consignes : celles-ci sont là pour vous guider plus que pour vous contraindre. Bref, ne soyez pas  scolaire ! Votre travail devra avant tout être personnel, tout en étant pertinent (lâchez-vous, mais ne faites pas n’importe quoi non plus ^^).

 

Quel matériel apporter ?

En ce qui concerne le matériel demandé par l’ENSAL pour la présélection, ce n’est pas la peine de l’acheter par avance : vous trouverez Canson, crayons, colle, cutter, règles, etc  au Carrefour prés de Centrale. N’investissez pas dans la peinture et les pinceaux : c’est cher et vous ne vous en servirez que pendant la présélection. Nous vous passerons ce que nous avions acheté (et à peine entamé…) l’année dernière.

Enfin, et particulièrement une fois que vous serez sélectionné, il est recommandé de posséder un appareil photo numérique (pour prendre des photos de bâtiments lors de visites et aussi de vos propres productions), et il est pratique (on peut faire sans) de disposer d’une imprimante/scanner couleur.

 

Est-il difficile de concilier DC et vie centralienne ?

A Centrale, les élèves faisant le DC sont dispensés de projet d’étude (PE) et, s’ils le souhaitent, de sport. Ainsi, les DC peuvent mener de front les deux formations sans aucun problème. Cela dit, le DC est incompatible avec le sport en compétition, car les compétitions ont lieu en même temps que les cours de projet en archi (le jeudi aprem). Il faudra aussi renoncer à certains cours de langues qui offrent peu de créneaux horaires. Enfin, LV2 et sport non compétition sont difficilement compatibles. Vous allez donc devoir faire des choix ; les profs de Centrale seront là dès la prérentrée pour vous éclairer.

Mis à part ces quelques soucis, je peux vous dire que le DC ne vous empêchera pas de vivre votre vie d’étudiant centralien ! Certes, vous aurez pas mal de travail, surtout durant la présélection et à la veille des rendus (vous comprendrez bientôt l’expression « être charrette » ^^). Mais cela reste largement vivable, surtout qu’il ne s’agit pas du même type de travail entre Centrale et l’ENSAL. Donc rassurez-vous si vous êtes fêtard ou que vous avez envie de vous investir dans une assoce/club : vous n’aurez pas à mettre une croix sur vos projets, cela vous demandera juste un peu d’organisation ! Parmi nous, beaucoup s’investissent dans la vie centralienne : n’hésitez pas à nous poser vos questions.

Contacts :

Bertille.Piot@ecl2013.ec-lyon.fr

Lucie.Genuys@ecl2013.ec-lyon.fr

Pauline.Rethore@ecl2013.ec-lyon.fr

Augustin.Ceillier@ecl2013.ec-lyon.fr (pas disponible du 22 au 28 août)

Pierre-Edouard.Niel@ecl2013.ec-lyon.fr

Frederic.Penent@ecl2013.ec-lyon.fr (avant le 5 août...)

 

Pour conclure, n’hésitez pas à vous lancer dans la présélection ! Vous pourrez demander à abandonner à tout moment si vous sentez que ce n’est pas pour vous. Et si vous êtes sélectionnés, alors vous rejoindrez notre petite communauté d’ingé-archi centraliens, petite communauté qui chaque année s’agrandit…

A bientôt !

 

Frédéric, DC en deuxième année