BASEL TRIP [2]

 

 Lyon_Weil_am_Rhein

 

VitraHaus – Jacques Herzog & Pierre De Meuron (Weil-am-Rhein)

Jour 2 – 27/02/2011
Etape : Weil-am-Rhein

 

 DSC01728


Depuis l’Alsace, plus précisément au nord de Bâle, nous quittons notre gîte afin de franchir le Rhin. Sur l’autre rive, c’est l’Allemagne qui nous accueille avec une surprise de taille : le campus Vitra. S’engouffrer en voiture dans ce parc industriel revient presque à pénétrer l’enceinte d’un Disneyland de l’Architecture, puisqu’on peut y découvrir les œuvres des vedettes telles que Zaha Hadid, Alvaro Siza, SANAA ou encore Tadao Ando qui signe un pavillon de conférences remarquable.

 DSC01701

 DSC01710

 

L’objet de notre visite reste tout de même la galerie Vitra conçu par Jacques Herzog et Pierre De Meuron, inauguré en 2010 sous le nom de VitraHaus.

En s’éloignant du parking, on approche doucement de l’édifice qui détonne par sa volumétrie : 12 maisons épurées s’empilent les unes sur les autres pour déployer une véritable batterie de canons.

 

DSC01712

DSC01716

DSC01720

 

Sous cet appareil d’artillerie architectural, l’entrée se dégage naturellement par le vide central ouvert sur trois passages couverts. Un enchevêtrement de ponts habités et de porte-à-faux vertigineux se dresse au dessus de la petite cour sous le regard ébloui des visiteurs. L’instant est alors à la contemplation devant la composition vernaculaire au hasard des baies vitrées qui rayonnent d’une teinte rouge orangée accueillante. En ce jour de bruine, nous poussons volontiers la porte de cette vitrine afin d’aller s’abriter dans l’ambiance chaleureuse de cette maison Vitra.

 

DSC01748

DSC01752

DSC01750

DSC01738

 

A l’intérieur, le principe pourrait s’apparenter à un parcours Ikéa organisé par étages, et rythmé par le mobilier clinquant de Vitra. Mais Herzog & De Meuron apportent une finesse spatiale qui vient voler la vedette à la collection promotionnelle de la marque. La VitraHaus nous invite dans un dédale d’escaliers en colimaçons qui s’articulent avec les maisons girouettes. A l’extrémité des tubes habités, une baie vitrée complète attend systématiquement le visiteur pour projeter l’espace intérieur dans le paysage environnant, tantôt côté verdure, tantôt côté industrie. Ces fenêtres paysagères sont l’occasion de faire une pause et de se vautrer dans les fauteuils et sofas de Vitra, dont le confort explique peut-être le prix astronomique.

 

DSC01759

DSC01763

DSC01746


Lorsque l’instant paresseux se termine, chacun poursuit sa route dans ce Poudlard contemporain, allant jusqu’à se perdre dans la vitrine au rez-de-chaussée inaccessible depuis l’extérieur. L’Architecte Frank Owen Goldberg (Gehry pour les intimes) est à l’honneur avec la maquette de son futur Atlantis de Sentosa à Singapour.

 

DSC01779

DSC01777

DSC01774

 

Et pour ceux qui vont toujours plus haut dans les étages, la visite se termine au 4ème niveau pour profiter des plus belles vues des environs, parfois habitées par d’étranges créatures.

 

DSC01785

DSC01731


En quittant la VitraHaus, le passage en boutique est l’occasion de s’offrir quelques sensations fortes devant les prix des miniatures : frissons garantis. On s’éloigne de l’édifice en profitant une dernière fois des séduisantes allées couvertes avant de continuer la visite du grand site.

 

DSC01725

DSC01808

DSC01815


Le Vitra Design Muséum de Gehry inauguré en 1989 se démarque à l’entrée de la zone industrielle, mais ce qui intéressera davantage les curieux se tient légèrement à l’écart, dans une étendue de verdure un peu plus loin. On laisse là les meutes de visiteurs et de touristes pour sortir des sentiers battus. Timidement, on suit le chemin de procession dessiné par Tadao Ando qui va nous conduire patiemment vers son pavillon de conférences.

 

DSC01821

DSC01827

DSC01837


L’édifice, livré en 1993, se cache derrière une élégante palissade de béton brut que le parcours contourne sagement. Inconsciemment, on oublie le paysage sévère des entrepôts de production qui se dresse derrière nous pour savourer la composition de l’architecte qui s’harmonise avec la frise des collines verdoyantes sur l’horizon. 

 

DSC01841

DSC01850

DSC01863

 

Et comme pour nous obliger au respect d’un lieu presque sacré, la porte qui se dresse au terme du parcours refuse des’ouvrir. Au-delà, seuls les protagonistes des conférences de Vitra ont le droit d’accès.

 

DSC01882

DSC01876

DSC01877

 

Alors tant pis, d’humeur profane, je laisse mes camarades rebrousser chemin tandis que je m’aventure dans l’herbe fraîche et humide pour faire le tour complet du bâtiment. Les pieds dans la gadoue, une surprise de taille m’attend derrière. Tadao Ando a dessiné du côté de la façade cachée une large douve qui ouvre les salles à la lumière et autorise une pause aux usagers sur une terrasse minérale épurée et calme, à l’abri de la route.

 

DSC01889

DSC01895

DSC01899

 

Je rejoins finalement ma troupe en coupant à travers la pelouse, en prenant tout de même quelques dernières photos de ce petit bijou d’architecture japonaise qui communique à merveille avec le paysage, malgré l’identité fragile des environs.

 

DSC01902

DSC01903

DSC01914

 

Vous aurez donc bien compris : à visiter absolument ! Avec des bottes de préférence.




VitraHaus – Jacques Herzog & Pierre De Meuron (Weil-am-Rhein)

2006-2010
Accès gratuit
Parking gratuit
Ouvert du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00, le jeudi jusqu'à 20h00


Pavillon de conférences - Tadao Ando